Merci d'activer le Javascript !
Nouvelles réglementations 2020

Rolland newsNouvelles réglementations 2020

Nouvelles réglementations 2020
zoom
Nouvelles réglementations 2020

05 février 2020

Actualité

Nouvelles réglementations 2020

Pour rappel : Immatriculation des véhicules ROLLAND depuis 2013.

Tous les véhicules de la gamme Rolland sont concernés par les réglementations d’immatriculations car ce sont des véhicules traînés dont le PTAC est supérieur à 1500 kg. Leur immatriculation est déjà obligatoire depuis 2013. Cliquez ici et ici pour obtenir plus de détails sur la procédure d’immatriculation.

Les véhicules déjà en circulation devaient tous être obligatoirement immatriculés au 1er janvier 2020. Cependant, à titre exceptionnel et afin de permettre aux utilisateurs de régulariser la situation, l’état leur accorde un délai supplémentaire pour le faire, jusqu’au 31 août 2020.

La sécurité et la protection des personnes sont 2 des valeurs essentielles de l’entreprise ROLLAND.

Réglementation 2020 : quels objectifs et quelles évolutions?

Depuis le 1er janvier 2020: la réglementation Française évolue. Les véhicules agricoles remorqués ROLLAND possèdent depuis cette date un nouveau numéro de série (EU à 17 caractères) et doivent respecter de nouvelles obligations techniques.

  • L’objectif de cette nouvelle réglementation est de protéger l’automobiliste en cas d’accident et de diminuer sa gravité.

Les véhicules ROLLAND évoluent en intégrant différentes caractéristiques techniques selon les gammes de produits:

  • De nouveaux feux afin de mieux distinguer le véhicule sur la route et au champs.
  • De nouvelles plaques réfléchissantes. Il s’agit pour l’automobiliste de repérer le véhicule plus efficacement.
  • Une barre anti-encastrement. Celle-ci apporte de la sécurité aux personnes en évitant qu’un automobiliste ne vienne s’encastrer sous un véhicule agricole.

Démonstration de l’intérêt sécuritaire d’une barre anti-encastrement homologuée :

Barre anti-encastrement homologuée sur la partie basse de l’extrait vidéo.

Modifications techniques des véhicules ROLLAND pour répondre à la réglementation 2020

Bennes

En plus du changement de n° de série, la barre anti-encastrement devient obligatoire. Ce dispositif d’absorption d’énergie est homologué par l’UTAC afin qu’il respecte les normes en vigueur et protège l’automobiliste.

La barre anti-encastrement sur les bennes peut-être commandée « fixe » ou « repliable manuellement« .

Rollspeed : Barre anti-encastrement « repliable manuellement » en position ouverte.
Rollspeed : Barre anti-encastrement « repliable manuellement » en position fermée

Epandeurs Rollforce Compact / Rollforce / Rollmax

Ils évoluent maintenant dans la catégorie d’homologation « Outils » et non plus dans la catégorie « Véhicules remorqués ». 3 changements s’appliquent sur ces gammes de véhicules « Outils » : Changement de n° de série, montage des feux de gabarit (AV et AR) et montage de nouvelles plaques réfléchissantes.

Feux de gabarit arrière et nouvelles plaques réfléchissantes

Feux de gabarit avant

Plateaux

En plus du changement de n° de série, la barre anti-encastrement devient obligatoire. Ce dispositif d’absorption d’énergie est homologué par l’UTAC afin qu’il respecte les normes en vigueur et protège l’automobiliste.

La barre anti-encastrement sur les plateaux est « fixe ».

Plateau LCH 10006 40Km/h : Barre anti-encastrement fixe
Plateau LCH 10006 40Km/h : Barre anti-encastrement fixe

Bétaillères Rollvan et Porte-engins

Une Barre anti-encastrement est intégrée au châssis, non visible par l’utilisateur mais tout aussi sécuritaire pour l’automobiliste. Celle-ci est également homologuée et a subi les mêmes crash-tests que celle présente sur les bennes. Le n° de série évolue.

  • Pour les Rollvan, ce dispositif permet de conserver le surbaisseur hydraulique plain-pied, concept inventé par ROLLAND.
  • Pour les Porte-engins, la traverse arrière du châssis homologuée fait office de barre anti-encastrement.

Dérogation de « fin de série »

Certains véhicules ROLLAND sortis d’usine ont fait l’objet d’une dérogation de fin de série car ils étaient en cours de fabrication ou en stock en fin d’année 2019, il s’agit d’une liste de véhicules constructeurs validée par les autorités. Cette dérogation permet au fabriquant de mettre en service ou d’immatriculer sur le territoire Français un nombre précis de véhicules conformes à l’ancienne réglementation. La dérogation de fin de série est mentionnée sur le certificat de conformité obligatoire délivré par le fabriquant.

A lire également